À la veille de Noël, les employés d’IBM Canada remettent 21 000 $ à Autisme Montérégie

Montérégie, le 15 décembre 2017, le 14 décembre, l’esprit de Noël régnait dans les bureaux d’IBM Canada et à Autisme Montérégie. Nous souhaitons partager cette histoire digne d’un film de Noël. Une histoire qui inspirera, nous le souhaitons, d’autres corporations et d’autres citoyens à s’unir pour contribuer, de différentes façons pour faire une différence dans la vie de leurs concitoyens, vivant avec une personne autiste.

Au début de l’automne, un échange entre un homme d’affaires reconnu pour son engagement pour la cause de l’autisme en Montérégie, François Martel, et un employé d’IBM Canada, a été l’amorce d’une belle histoire au bénéfice d’Autisme Montérégie. En effet, Monsieur Marc Dubé, d’IBM, suite à un échange avec Monsieur Martel, a eu l’idée de soumettre la candidature d’Autisme Montérégie pour une levée de fonds organisée par les employés de l’entreprise IBM. Quelques jours plus tard, le nom des deux organisations retenues étaient dévoilées, Autisme Montérégie était l’une d’elles.

Tout au long du mois d’octobre, les deux coprésidentes à l’organisation des activités de levée de fonds, mesdames Line Caron et Paula Morris ont mobilisé les employés d’IBM, incluant la haute direction, s’engageant ainsi dans une quinzaine d’activités de levée de fonds. Temps, énergie, créativité et engagement indéfectible ont été déployés. Au final de leurs efforts constants, ces généreuses personnes ont amassé un montant total de 42 000$ pour l’organisme Jeunesse sans drogue et Autisme Montérégie.

C’est donc avec une reconnaissance infinie qu’Audrey Marcil, responsable du service Accès Répit, et la directrice d’Autisme Montérégie, Nathalie Sapina, ce jeudi 14 décembre, ont eu l’immense plaisir de retrouver leur équipe, suite à une rencontre dans les bureaux d’IBM, avec en main un chèque de 21 000$, qui permettra à l’organisme d’investir dans le soutien des personnes autistes et leur famille et ainsi pouvoir augmenter le nombre de personnes rejointes.

« Les besoins sont grands et le territoire l’est tout autant, cette somme fera une grande différence pour la nouvelle année qui s’amorcera sous peu. Avec un taux de prévalence d’un enfant sur 46 avec un diagnostic de trouble du spectre de l’autisme, nombreuses sont les personnes rejointes par cette cause. Ainsi, nombreuses sont les démarches relatives à la recherche de financement que l’organisation doit effectuer. Cette fois-ci, sans sollicitations et avec une immense générosité les ressources financières sont venues à nous, nous sommes profondément touchés! » soutien avec reconnaissance, la directrice de l’organisme.   -30-





Autisme Montérégie